Le sport sur ordonnance

You are here: Home \ Mise en forme \ Le sport sur ordonnance
5 mai 2021 - 16:45, by , in Mise en forme, sport sur ordonnance, Comments off

Qui est concerné par le sport sur ordonnance ?

Actuellement, le sport sur ordonnance se destine aux personnes souffrant d’affection de longue durée (ALD). Le diabète de type 1 et 2, la maladie d’Alzheimer, Parkinson, accidents vasculaires cérébraux provoquant une invalidité, les tumeurs malignes, paraplégie, maladies chroniques actives du foie sont autant d’affections entrant dans la catégorie des ALD. On en dénombre une trentaine en tout. Cette reconnaissance du sport adapté en tant que traitement non médicamenteux s’offre à  11 millions de français souffrant de maladies chroniques reconnues par l’ALD.

 

En pratique, comment obtenir une prescription de sport adapté ?

Si vous êtes concerné par l’ALD, le médecin a la possibilité de vous prescrire une activité physique adaptée depuis le premier mars 2017. Ce dernier rempli un formulaire spécifique. Il y précise les objectifs thérapeutiques recherchés: (contrôle du poids, améliorations musculaires, des capacités cardiorespiratoires …) mais aussi les contre-indications propres au patient . Le médecin oriente alors son patient vers les acteurs locaux actifs dans la mise en place de l’activité physique adaptée : éducateurs sportifs, kinésithérapeutes, psychomotriciens ou ergothérapeutes. La prescription est généralement valable pendant un an, mais cela varie en fonction des patients.

 

Quels sont les professionnels du sport sur ordonnance ?

On distingue les diplômes du domaine médical : (kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychomotriciens) et les professionnels du sport : (titulaire d’un diplôme Activité Physique Adaptée et Santé – APAS).

Les titulaires d’une licence en sciences techniques des activités physiques et sportives avec une spécialisation activité physique adaptée et santé (APAS) encadrent le sport sur ordonnance. Ils acquièrent des compétences professionnelles et scientifiques transverses, nécessaires à la conception, la conduite ainsi que l’évaluation de programme de prévention, de suivi et d’éducation de la santé par une activité physique adaptée.

Autrement dit, les titulaires du diplôme APAS sont de véritables professionnels. Leur vocation est d’établir des programmes de réadaptation et d’intégration par l’activité physique adaptée, auprès des personnes souffrant d’handicap mental ou physique, de troubles moteurs, fonctionnels, métaboliques, sensoriel, de maladies chroniques et de vieillissement. Il s’agit des affection longue durée (ALD).

A travers ces activités physiques adaptées, les coachs APAS accompagnent les patients souffrant d’ALD vers une autonomie grâce à la mise en place de programmes d’interventions adaptés aux besoins médicaux-sportifs spécifiques.

Un coach APA s’adresse donc à toutes les personnes souhaitant une activité physique adaptée à leurs capacités, à des fins de traitement préventif ou pour améliorer leur état de santé. Il s’agit de favoriser la rééducation, la réadaptation, l’éducation et la prévention.

 

Le mouvement, le meilleur médicament !

L’importance du sport pour notre santé n’est plus à démontrer, c’est la raison pour laquelle le sport sur ordonnance est entré dans la loi française.

Dans un premier temps, la motivation constitue un des paramètres fondamentaux pour le succès de la démarche et l’adhésion à la prise en charge. Un patient démotivé a peu de chance d’atteindre l’objectif conjointement fixé avec le médecin.

Les professionnels de l’APA évaluent les capacités physiques, fonctionnelles, psychiques et sociales, en s’aidant des informations données par le médecin.

En fonction de ce travail d’analyse, et selon les protocoles mis en place par la structure qui les emploie, ils établissent un programme d’APA. Celui-ci vise les objectifs désignés tout en s’assurant de la sécurité du patient, du respect de ses attentes et préférences.

Les activités physiques se déroulent en petits groupes. La gymnastique douce regroupe de nombreux exercices de renforcement musculaire, de coordination, d’équilibre, assouplissement et relaxation. Ces jeux collectifs, avec par exemple des ballons, rendent les séances plus ludiques. D’autres activités physiques telles que des sorties marche ou encore l’aquagym sont également très prisées. Seuls les médecins prescrivent ces activités, qui se pratiquent de manière complètement encadrée, afin qu’elles soient véritablement vos meilleures alliées.

La finalité n’est pas seulement la guérison ou un gain de qualité de vie, mais une activité physique régulière et un mode de vie moins sédentaire. Au-delà de l’aspect physique, le sport santé permet de nouer des liens. Les patients trouvent un encadrement et une écoute attentive de la part des médecins et des coachs.

 

Quelle prise en charge pour le sport sur ordonnance ?

Le sport sur ordonnance n’est pas encore remboursé par la Sécurité sociale. Cependant, certaines mutuelles soutiennent cette initiative. Elles proposent un remboursement pouvant aller jusqu’à 600€ par an (en fonction du niveau de garantie choisi). Pour connaître votre éligibilité , rapprochez-vous de votre organisme de complémentaire santé.

Sachez toutefois que AXA, Harmonie mutuelle, MAAF, CNM prévoyance santé, Swisslife ainsi que Mutuelle Ociane Matmut soutiennent le sport prescrit aux patients atteints d’une ALD.

 

Si le sport sur ordonnance vous concerne, Être et mieux être vous reçoit pour un bilan personnalisé sur prescription de votre médecin traitant. A la suite de ce premier rendez-vous, nos professionnels de santé vous accompagneront. Vous retrouvez pas à pas le chemin de l’autonomie ainsi que l’assurance.

 

Centre Être et mieux être, 19 grande rue, 91150 Morigny Champigny

Tel : 01 69 27 18 35    www.etreetmieuxetre.fr

contact@etreetmieuxetre.fr

About author:

Comments are closed here.

Calendrier des publications

juin 2021
LMMJVSD
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930