Sport et santé

You are here: Home \ Tous \ Sport et santé
18 octobre 2016 - 21:26, by , in Tous, No comments

Les avantages à pratiquer une activité sportive sont multiples sur le plan de la santé physique et mentale. Les conséquences sur la qualité de vie et le bien-être sont sensibles durant toute l’existence. Pratiquer un sport préserve la santé et ajoute de la vie aux années.

 

Les effets sur la longévité :

Plus le temps hebdomadaire passé à faire du sport est long, plus l’individu prolonge son espérance de vie. Ainsi, les seniors français faisant plus de sport ou autant que la recommandation de l’étude (2h30 par semaine) auraient 57% de risque de mortalité de moins que les autres.L’exercice physique permet de réduire de 25% le risque de récidive d’infarctus et de mortalité.

 

Effets sur le mental

L’activité physique a globalement un effet stimulant, antidépresseur et épanouissant. Il semblerait que ces phénomènes soient renforcés par la confrontation régulière à des situations et des environnements variés. On sait également que l’exposition à la lumière naturelle joue un rôle favorable contre la dépression. Ceci incite à s’exercer dehors ou à se rendre à pied sur le lieu de la pratique.La stimulation de la neurogenèse entraîne une baisse de stress et de l’anxiété .

 

Sport et cancer

Les liens entre activité physique et le cancer sont confirmés et surprennent par leur ampleur.  Il semble que l’activité physique, qu’elle soit dans la vie professionnelle, dans la vie de loisirs et même à la maison, diminue l’incidence de deux cancers, le cancer du côlon et le cancer du sein, dans des proportions très importantes. CES deux maladies  frappent respectivement chaque année 36 000 personnes et plus de 40 000 femmes .Les personnes les plus actives présentent une réduction du risque de cancer du côlon de près de 20 % et 30% en ce qui concerne le cancer du sein.

 

Effets sur l’appareil locomoteur

l’organisme ne s’use que si on ne s’en sert pas… ou trop (arthrose, lésions diverses). L’activité physique permet de stimuler ses fonctions et de restaurer les tissus (cartilagineux, osseux, nerveux). Elle permet l’entretien de l’appareil locomoteur

– passif, c’est-à-dire le squelette (solidification, maintien de la masse osseuse, lutte contre la décalcification…),

– actif, c’est-à-dire les muscles (volume, force, endurance, souplesse, antagonistes…).

Il n’est pas nécessaire de s’entraîner longtemps et avec une intensité élevée pour cela. Mais c’est la fréquence des stimulations générées par l’activité physique quotidienne qui induit ces effets.

 

About author:

Comments are closed here.

Catégories

Calendrier des publications

janvier 2018
L M M J V S D
« Nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031